CRAZY BEYONCÉ

Bienvenue sur Crazy Beyoncé. Bonne visite !

BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011)

KEY9481
KEY9481
Admin
Admin

Masculin
Messages : 27278
Age : 27
Localisation : nowhere.
Réputation : 265
Points : 42500
Date d'inscription : 27/09/2008

BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011) Empty BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011)

Message par KEY9481 le 11/05/11, 04:30 pm

BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011) 1100089beyoncecover6170

In the next chapter of her career, Beyoncé certainly seems dedicated to breaking new ground. It takes guts for one of the world's biggest pop stars to release such a stridently unconventional single as the militaristic, beat-driven "Run the World (Girls)," built around a freaky sample from relatively obscure indie favorites Major Lazer's club hit, "Pon de Floor." That's just the first salvo in the unexpected collage of sonic textures and unique song structures on her new album, which features edgy new collaborators like Switch (who makes up half of Major Lazer) along with established hitmakers like The-Dream. "There's nothing safe about it, I know that much," says The-Dream, who cowrote Beyoncé's career-redefining anthem, "Single Ladies (Put a Ring on It)," and was called in to help pen the new album's lead single. "That [kind of song treatment] would never happen with any other artist of her stature, male or female."

It's a sentiment Beyoncé seems keenly aware of herself. "I feel like my job in the industry is to push the limits, and I have to constantly evolve," Beyoncé explains of her new direction, while she's being chauffeured from a photo shoot on Long Island to a Manhattan recording studio for a meeting with the new creative team she's assembled. This independent woman, rounding the corner to the big 3-0 this year, happily married to Jay-Z, has taken the reins of her career like never before, and she wants it known that she is the one calling the shots. Her forthcoming solo album, "4," was made this past year without the guidance of Matthew Knowles, her father and longtime manager. She announced on March 28 this year that the two parted ways "on a business level." Raising a clenched fist on the cover of her new single, "Run the World (Girls)," Beyoncé clearly transmits her trademark message of female empowerment.

In this exclusive first interview about her next phase, the star took a look ahead at the thrilling new sounds and creative endeavors in store for her, while also reminiscing about the many milestones along the way that have earned her Billboard's Millennium Award.


Whenever you put out a new song, it seems to generate a catchphrase. Is that something you think about?

That's what I always want to do - I'm attracted to songs that will become a dinner conversation! [laughs] With "Single Ladies," clearly I'd just gotten married, and people want to get married every day - then there was the whole Justin Timberlake thing [recreating the video] on "Saturday Night Live," and it was also the year YouTube blew up. With "Irreplaceable," the aggressive lyrics, the acoustic guitar, and the 808 [drum machine] - those things don't typically go together, and it sounded fresh. "Crazy in Love" was another one of those classic moments in pop culture that none of us expected. I asked Jay to get on the song the night before I had to turn my album in - thank God he did. It still never gets old, no matter how many times I sing it.


The new single, "Run the World (Girls)," is a very bold statement for you.

It's definitely riskier than something a bit more...simple. I just heard the track and loved that it was so different: it felt a bit African, a bit electronic and futuristic. It reminded me of what I love, which is mixing different cultures and eras -- things that typically don't go together -- to create a new sound. I can never be safe; I always try and go against the grain. As soon as I accomplish one thing, I just set a higher goal. That's how I've gotten to where I am.


The new album is called "4." Aside from this being your fourth solo album, what significance does that number hold?

We all have special numbers in our lives, and 4 is that for me. It's the day I was born. My mother's birthday, and a lot of my friends' birthdays, are on the fourth; April 4 is my wedding date.


How did the creative process begin with the new body of work?

I recorded more than 60 songs: everything I ever wanted to try, I just did it. I started off being inspired by [Afrobeat music pioneer] Fela Kuti. I actually worked with the band from "Fela!" [the hit Broadway musical based on his life] for a couple of days, just to get the feel for the soul and heart of his music; it's so sexy, and has a great groove you get lost in. I loved his drums, all the horns, how everything was on the one. What I learned most from Fela was artistic freedom: he just felt the spirit. I also found a lot of inspiration in '90s R&B, Earth, Wind & Fire, DeBarge, Lionel Richie, Teena Marie... I listened to a lot of Jackson 5 and New Edition, but also Adele, Florence + the Machine, and Prince. Add in my hip-hop influences, and you can hear how broad it is. I also gave myself more freedom to really belt out some songs, and bring soul singing back: I used a lot of the brassiness and grittiness in my voice that people hear in my live performances, but not necessarily on my records.


You're an icon of female empowerment. What does power mean to you?

Power means happiness, power means hard work and sacrifice. To me, it's about setting a good example, and not abusing your power! You still have to have humility: I've seen how you can lead by example, and not by fear. My visit to Egypt was a really big inspiration for me. Once the sun went down, I saw not one woman; it was shocking and fascinating to me, because it was so extreme. I saw thousands of men walking down the street, socializing in bars, praying in mosques - and no women. I felt really proud when I performed and saw the strength that the women were getting through the music. I remember being in Japan when Destiny's Child put out "Independent Women," and women there were saying how proud they were to have their own jobs, their own independent thinking, their own goals. It made me feel so good, and I realized that one of my responsibilities was to inspire women in a deeper way.


You're always on the go. Do you ever get downtime?

I got a day off to take my nephew to Disneyland, which was so much fun. I haven't done anything like that in probably 10 years - the last time I was at a theme park was with Destiny's Child! We rode all the rides, some of them twice, and it was my nephew's first time on a roller coaster. There were thousands of people there because it was Easter, but everyone was really polite and respectful, and let us walk around and have a great time. I had on the biggest Goofy hat! [laughs] It was supposed to be a disguise, with this big brim that covered my face, and floppy ears on the sides, but by the end of the trip I realized that people knew I was making a fool of myself in this hat. [laughs] It was a really nice memory for me.

This is your first record that you've made without your father managing you. What sort of options opened up that may be different than before?

It's not that anything bad happened between us. My family has my support always, and they support me, but when you've been working with the same people for 15 years, it's natural to eventually have your own ideas. I believe that parents prepare their kids for the moment that they're on their own: at this point, I'm taking everything my dad and my mother have taught me, and I'm able to do things my way. We were at a point where we'd learned so much from each other, and now it's exciting for me to do this on my own and hire my own team. I've started managing myself.


Your film career recently took an interesting turn. You've gone from "Dreamgirls" to "Cadillac Records" to "Obsessed," and now you're working with Clint Eastwood on the latest remake of "A Star is Born."

It's a dream come true; I'm still in shock that it's really going to happen. Clint Eastwood is clearly the absolute best, and I'm so honored and humbled. I was in no rush to do another movie unless it was the right film, and I didn't even want to touch "A Star is Born" unless it was with him. I actually learned that this project was in existence, and kind of claimed it. I want to get to work right now!


"A Star is Born" is an appropriate choice, as it follows the rise of a female singer to stardom. What have been your milestones on the way up?

I would say when Destiny's Child worked with Wyclef Jean on "No, No, No Part 2" - we were so young and green and in awe of everything, and couldn't wait to sing for him. And winning our Grammy for "Say My Name" was incredible. I remember hearing the song on the radio for the first time: I felt like "Wow, this sounds like a classic - something that will be around forever." Those melodies and that fast, staccato way of singing created a new style; it inspired a whole movement in R&B. Being part of that was amazing.


After all those achievements, what was it like going solo?

Scary and empowering! Everyone in the group was very nervous, and terrified to do things on our own. We missed each other; it was hard having to make your own decisions and not have someone there to say, "I agree" or "I don't agree." But going through that is a part of life; it was a big first step for me, but one of many first steps I'm sure I'll have. I kind of feel like that now again.

I'm approaching 30, and finally took a break in my life, which I've never had. I took more than a year off: I traveled around, spent time with my husband, woke up in my own bed, ate whatever I wanted, went to museums and Broadway plays, watched documentaries, and just had life experiences. I never get to go to concerts because I'm usually performing, so I saw so many shows - great bands, like Muse and Rage Against the Machine, that also inspired the album. There were a lot of artists I'd never been exposed to: I'm like a sponge and soak everything up, and I learned so much from watching these great performers. Having time to grow as a human being was really inspiring, and gave me a lot to pull from. I'm excited about growing: I can just have fun, and the artistic freedom to do whatever I want. At this point, I really know who I am, and don't feel like I have to put myself in a box. I'm not afraid of taking risks - no one can define me.
KEY9481
KEY9481
Admin
Admin

Masculin
Messages : 27278
Age : 27
Localisation : nowhere.
Réputation : 265
Points : 42500
Date d'inscription : 27/09/2008

BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011) Empty Re: BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011)

Message par KEY9481 le 11/05/11, 04:41 pm

Résumé des points les plus importants :

- l'album s'appelle 4
- elle fera bien le film A Star Is Born
- elle n'a pas de manager : c'est elle qui dirige tout à présent
- "I also gave myself more freedom to really belt out some songs, and bring soul singing back.
I used a lot of the brassiness and grittiness in my voice that people hear in my live performances,
but not necessarily on my records."

Kevin
Kevin
Modérateur
Modérateur

Masculin
Messages : 4283
Age : 30
Localisation : Paris
Réputation : 52
Points : 6358
Date d'inscription : 28/03/2009

BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011) Empty Re: BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011)

Message par Kevin le 11/05/11, 04:43 pm

la cover = NO ! j'ai bien aimé l'interview.
Edoli.
Edoli.
Survivor

Féminin
Messages : 1289
Age : 26
Localisation : Paris.
Réputation : 4
Points : 2353
Date d'inscription : 18/01/2011

BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011) Empty Re: BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011)

Message par Edoli. le 11/05/11, 04:44 pm

Ah bah t'as fait un topic tout propre j'avais posté la photo dans "Magazines".
Thankkksss :D

& "4", j'aime. Simple, pas de grande phrase ou expression. C'est parfait :heart:
KEY9481
KEY9481
Admin
Admin

Masculin
Messages : 27278
Age : 27
Localisation : nowhere.
Réputation : 265
Points : 42500
Date d'inscription : 27/09/2008

BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011) Empty Re: BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011)

Message par KEY9481 le 11/05/11, 04:47 pm

Elle porte sur la cover du Marc Jacobs, SS 2011.
-Nelson-
-Nelson-
Naughty Girl

Masculin
Messages : 326
Age : 31
Réputation : 3
Points : 731
Date d'inscription : 02/10/2009

BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011) Empty Re: BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011)

Message par -Nelson- le 11/05/11, 04:47 pm

J'aime la couv' ! :boum*:

Si quelqu'un de courageux se sent d'attaque pour faire une traduction précise, ce serait génial... :lol:
fly.
fly.
Soldier

Masculin
Messages : 2127
Age : 28
Réputation : 11
Points : 3400
Date d'inscription : 31/07/2009

BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011) Empty Re: BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011)

Message par fly. le 11/05/11, 04:50 pm

Ca devrait pas tarder sur Popheart ;)
KEY9481
KEY9481
Admin
Admin

Masculin
Messages : 27278
Age : 27
Localisation : nowhere.
Réputation : 265
Points : 42500
Date d'inscription : 27/09/2008

BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011) Empty Re: BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011)

Message par KEY9481 le 11/05/11, 04:50 pm

fly. a écrit:Ca devrait pas tarder sur Popheart ;)

!!!

Laissons les faire le sale boulot :*OOPS*:
The Queen
The Queen
Destiny Fulfilled

Féminin
Messages : 6350
Age : 31
Réputation : 112
Points : 8985
Date d'inscription : 27/09/2008

BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011) Empty Re: BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011)

Message par The Queen le 11/05/11, 04:54 pm

Beysus is officially back !!!

:pompom: :pompom: :pompom:
avatar
Invité
Invité

BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011) Empty Re: BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011)

Message par Invité le 11/05/11, 04:55 pm

WoW ça fait du bien :NOOON:

Magnifique Cover !!
-Nelson-
-Nelson-
Naughty Girl

Masculin
Messages : 326
Age : 31
Réputation : 3
Points : 731
Date d'inscription : 02/10/2009

BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011) Empty Re: BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011)

Message par -Nelson- le 11/05/11, 04:57 pm

Pressé de lire les commentaires des rédacteurs de Popheart, ils vont probablement encore tenter de la faire passer pour une grosse conne. :suspect:

Vivement les scans et d'autres photos!
fly.
fly.
Soldier

Masculin
Messages : 2127
Age : 28
Réputation : 11
Points : 3400
Date d'inscription : 31/07/2009

BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011) Empty Re: BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011)

Message par fly. le 11/05/11, 04:58 pm

Ca a déjà commencé à critiquer !
POPHEART:
LE NOUVEL ALBUM DE BEYONCÉ PORTE UN NOM
11 mai 2011 (18h55) | Par Spencer
Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il n'a pas dû lui falloir des heures de réflexion pour le trouver. Le 4ème album de Beyoncé, dont on ignore encore la date de sortie, s'intitulera très sobrement : "4".
avatar
Invité
Invité

BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011) Empty Re: BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011)

Message par Invité le 11/05/11, 05:00 pm

De toute façon ils critiquent tout le monde ;)
C'est pas comme si Popheart avait une énorme influence :P
KEY9481
KEY9481
Admin
Admin

Masculin
Messages : 27278
Age : 27
Localisation : nowhere.
Réputation : 265
Points : 42500
Date d'inscription : 27/09/2008

BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011) Empty Re: BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011)

Message par KEY9481 le 11/05/11, 05:03 pm

OMG.

for a meeting with the new creative team she's assembled

:FAINT:
Lambert
Lambert
Destiny Fulfilled

Masculin
Messages : 8837
Age : 27
Localisation : Valençay
Réputation : 20
Points : 13059
Date d'inscription : 13/06/2009

BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011) Empty Re: BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011)

Message par Lambert le 11/05/11, 05:11 pm

Non mais Popheart, musicfeelings... je déteste ce genre de blogs désormais, ils me font horreur !

Sinon "4" j'adooooore, c'est une très bonne idée, et j'adore cette idée justement.
Super nouvelle pour "A star is born", c'est EXCELLENT !
B sans manager, pas surprenant, c'est une artiste tellement accomplie qu'elle peut se diriger elle même, je suis fier d'elle :LOVER: .
Bref QUE DU BON ! :ILUB:
avatar
Invité
Invité

BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011) Empty Re: BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011)

Message par Invité le 11/05/11, 05:20 pm

J'A-DORE cette couv. :boum*:
QueenxBee
QueenxBee
Destiny Fulfilled

Féminin
Messages : 3762
Age : 26
Réputation : 32
Points : 6408
Date d'inscription : 08/08/2009

BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011) Empty Re: BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011)

Message par QueenxBee le 11/05/11, 05:32 pm

4 , c'est simple c'est un chiffre qui lui tient à coeur :boum*:

ça va pour la couv mais j'adore les couleurs :boum*:
avatar
Invité
Invité

BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011) Empty Re: BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011)

Message par Invité le 11/05/11, 05:34 pm

KAY est dans la place :
Après maintes spéculations sur le nom du nouvel album solo de Beyoncé, le verdict est enfin tombé dans une toute nouvelle interview exclusive accordée à Billboard Magazine. L’album ne s’appellera pas “Révolution” ou “B Révolution” comme beaucoup d’entre nous le pensaient… L’album s’appellera “4″.





Billboard : Le nouvel album s’intitule “4″. Hormis le fait qu’il s’agisse de ton quatrième album, que représente ce chiffre pour toi?

BEYONCE : Nous avons chacun des numéros spéciaux dans nos vies, et c’est ce qu’est le chiffre “4″ pour moi. C’est le jour de ma naissance. L’anniversaire de ma mère, et de beaucoup de mes amis. Je me suis mariée le 04 avril (04/04/08).”



Jay-Z est également né un 4 décembre, et les deux tourtereaux se sont faits tatoués le chiffre 4 en chiffre romain sur leur annulaire gauche pour leur mariage.

Beaucoup de fans souhaitaient que l’album soit intitulé “Round IV”, en hommage à l’importance de ce chiffre dans la vie de Beyoncé. J’aurais préféré ce titre, car je trouve “4″ un peu faible pour le titre de l’album, en particulier quand l’on avait été un peu conditionné à ce que le titre soit aussi fort que “Révolution”. Mais comme mon ami Moe l’a fait remarquer, Adele a appelé ses albums “19″ et “21″, donc après tout pourquoi pas? Je m’attendais tout de même à quelque chose de plus percutant. J’espère que le nom sera écrit en chiffre romain! Ca donnerait une autre dimension au titre.




Beyoncé révèle également ses inspirations pour cet album :

“J’ai enregistré plus de 60 chansons : tout ce que j’ai voulu essayé, je l’ai fait. J’ai tout d’abord été inspirée par Fela Kuti. En fait, j’ai travaillé avec le groupe de “Fela!” (la comédie musicale de Broadway inspirée de sa vie, ndlr) pendant quelques jours histoire de rentrer au coeur de l’esprit de sa musique. C’est tellement sexy, et il y a un groove tellement génial que tu te laisses emporter. J’ai adoré les percussions et les cornes, et la cohérence de tous ces instruments. Ce que j’ai appris de Fela fut la liberté artistique. J’ai également trouvé beaucoup de mon inspiration dans le R&B des 90′s, Earth, Wind & Fire, DeBarge, Lionel richie, Teena Marie. J’ai beaucoup écouté les Jackson 5 et New Edition, mais aussi Adele, Florence + the Machine et Prince. Ajouté à tout cela mes influences Hip Hop, et vous pourrez entendre à quel point tout est varié. Je me suis également permise de vraiment chanter certaines chansons, et de revenir à un style plus Soul : j’ai utilisé les tonalités “graveleuses” dans ma voix que les gens entendent dans mes prestations live, mais pas nécessairement dans les versions studios.”

Tout un programme! Ladies and gentlemen, la promo de Beyoncé est officiellement lancée! Et pour tous ceux qui ont eu l’eau à la bouche après le teaser du clip de “Run The World (Girls)”, sachez que le clip sera dévoilé vendredi 13 mai! Un nouveau teaser fera son apparition dans la soirée. Beyoncé is back!

http://kayrhythm.com/2011/05/11/kayrhythm-news-beyonce-revele-le-titre-de-son-quatrieme-album-solo/
fly.
fly.
Soldier

Masculin
Messages : 2127
Age : 28
Réputation : 11
Points : 3400
Date d'inscription : 31/07/2009

BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011) Empty Re: BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011)

Message par fly. le 11/05/11, 05:35 pm

Alors là, BOW .
avatar
Invité
Invité

BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011) Empty Re: BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011)

Message par Invité le 11/05/11, 05:38 pm

MDR jamais je ne me serai aventuré à faire la traduction :P
KEY9481
KEY9481
Admin
Admin

Masculin
Messages : 27278
Age : 27
Localisation : nowhere.
Réputation : 265
Points : 42500
Date d'inscription : 27/09/2008

BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011) Empty Re: BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011)

Message par KEY9481 le 11/05/11, 05:39 pm

Beyoncé has revealed the name of her upcoming album: "4."

In an exclusive interview with Billboard's Ray Rogers, the star says that the album's title was inspired by her fans. "Everywhere I look, I see them calling it '4,' she explains. "I had a whole other name and concept, but I keep seeing that the fans love the name '4,' and I think it would be a really nice thing to let them name the record."

http://www.billboard.com/news/exclus...05179402.story
Kevin
Kevin
Modérateur
Modérateur

Masculin
Messages : 4283
Age : 30
Localisation : Paris
Réputation : 52
Points : 6358
Date d'inscription : 28/03/2009

BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011) Empty Re: BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011)

Message par Kevin le 11/05/11, 05:40 pm

et moi qui avais commencé à traduire comme un idiot ...
avatar
Invité
Invité

BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011) Empty Re: BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011)

Message par Invité le 11/05/11, 05:47 pm

Kay n'a pas tout traduit je pense ;) ! Il a traduit que ceux qui concernait l'album déjà! :D
avatar
Invité
Invité

BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011) Empty Re: BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011)

Message par Invité le 11/05/11, 05:48 pm

Keyoncé™ a écrit:Beyoncé has revealed the name of her upcoming album: "4."

In an exclusive interview with Billboard's Ray Rogers, the star says that the album's title was inspired by her fans. "Everywhere I look, I see them calling it '4,' she explains. "I had a whole other name and concept, but I keep seeing that the fans love the name '4,' and I think it would be a really nice thing to let them name the record."

http://www.billboard.com/news/exclus...05179402.story

J'en étais sûr, avec les fans qui lui avait proposé Round IV mais je préfère 4 en espérant comme Kay qu'il sera écrit en chiffre romain!
avatar
Invité
Invité

BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011) Empty Re: BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011)

Message par Invité le 11/05/11, 10:34 pm

Dans le prochain chapitre de sa carrière, Beyoncé est bien décidée à s'ouvrir à de nouveaux horizons. Il faut de l'audace pour une des plus grandes pop stars du monde de sortir un titre si peu conventionnel, le très militaire et au rythme effrené "Run The World (Girls)". Construit autour du délirant sample du titre plus ou moins indie de Major Lazer "Pon De Floor". Ce n'est que le premier volet du collage inattendu, de textures soniques et uniques de son nouvel album.

Cet album accueille de nouveaux collaborateurs comme Switch (qui représente la moitié du groupe Major Lazer mais aussi des producteurs établis comme The-Dream. "Il n'y a rien de sûr, c'est tout ce que je sais" dit ce dernier, qui a notamment produit l'hymne qui fût important dans la carrière de Beyoncé "Singles Ladies". Le producteur a aussi été appelé pour aider sur l'écriture du premier single du nouvel album. "Ce genre de choses ne pourrait pas se produire avec un autre artiste de sa stature."

Un sentiment que reconnaît vivement Beyoncé, "je pense que mon travail dans l'industrie est de repousser les limites et je dois constamment évoluer." Beyoncé explique sa nouvelle direction alors qu'on l'a conduit d'un photoshoot vers une session d'enregistrement avec la nouvelle équipe créative qu'elle a assemblée. Cette femme indépendante, qui atteindra les 30 ans cette année et est mariée à Jay-Z, a pris les rennes de sa carrière comme elle ne l'avait jamais fait auparavant. Son prochain album appellé "4" a été fait sans l'aide de Matthew Knowles, son père et manager de longue date. Elle a annoncé le 28 mars de cette année, qu'ils ne travailleraient plus ensemble "sur le plan du business".

Levant son poing en l'air sur la couverture du single, "Run The World (Girls)" Beyoncé transmet clairement un message, qui est sa marque de fabrique, le renforcement du pouvoir des femmes. Dans cette première interview exclusive sur sa prochaine ère, la star a évoqué ses nouveaux sons et ses effotrs créatifs, ce qu'elle prépare, ainsi que les succès qui lui vaillent le Billboard Millennium Award.

A chaque fois que tu sors une nouvelle chanson, ça génère un slogan. C'est une chose à laquelle tu penses en faisant une chanson ?

C'est que je veux toujours faire, je suis attirée par des chansons qui deviennent un sujet de discussion au dîner [rires] Avec "Single Ladies", clairement je venais de me marier, et les gens veulent se marier tous les jours. Et ensuite il y a eu tout ce truc avec Justin Timberlake sur Saturday Night Live et c'est aussi l'année où Youtube a explosé. Sur "Irreplaceable" les paroles agressives, la guitare acoustique et la 808 (boîte à rythme), ces éléments ne vont pas typiquement ensemble mais ça sonnait frais. "Crazy In Love" est un de ces moments classiques dans la culture pop que personne d'entre nous attendait. J'ai demandé à Jay d'être sur la chanson, la nuit avant que je doive rendre mon album final, merci mon Dieu il l'a fait. Ce titre ne vieillira jamais, peu importe le nombre de fois que je le chante.

Le nouveau single "Run The World (Girls)" est une déclaration audacieuse pour toi.

C'est très clairement plus risqué que quelque chose de plus...simple. J'ai juste entendu la chanson et j'ai aimé le fait que ce soit différent. Il y a un côté africain, un peu d'électronique et du futuristique, ça m'a fait pensé à ce que j'aime, mixer les différentes cultures et les différentes ères. Des choses qui ne vont pas forcément ensemble. Créer un nouveau son. Je ne dois pas être en sécurité, je dois toujours essayer et aller à contre courant. Dés que j'accomplis quelque chose, je me fixe un but encore plus élevé. C'est comme ça que je suis arrivée là où je suis.

Le nouvel album s'appelle "4". A part le fait que ce soit ton 4ème album solo, qu'elle est la signification de ce chiffre ?

On a tous des nombres spéciaux dans notre vie, et le 4 l'est pour moi. C'est le jour où je suis née. Le jour de l'anniversaire de ma mère, et celui de beaucoup de mes amis. Et le 4 avril est le jour de mon mariage.

Comment a commencé le processus de création ?

J'ai enregistré plus de 60 titres : tout ce que j'ai toujours voulu essayer, je l'ai fait. J'ai commencé en étant inspirée par Fela Kuti [un pionnier de la musique africaine]. J'ai en fait travaillé avec le groupe "Fela !" [la comédie musicale de Broadway basée sur sa vie] pour quelques jours. Juste pour ressentir l'âme et le coeur de sa musique. C'est très sexy et il y a beaucoup de groove, vous vous perdez dedans. J'ai aimé l'utilisation des batteries, les trompettes, et comment tout ne fait qu'un. Ce que j'ai le plus appris de Fela c'est la liberté artistique, il ressentait juste l'esprit. J'ai aussi trouvé beaucoup d'inspiration dans le R&B des années 90, Earth Wind & Fire, DeBarge, Lionel Richie, Teena Marie... J'ai écouté beaucoup de Jackson 5 et New Edition mais aussi Adele, Florence + The Machine et Prince. Ajoutez à ça mes influences hip hop et vous pouvez voir comme c'est vaste. Je me suis aussi permise de chanter à pleine voix sur certaines chansons, et j'ai ramené une façon de chanter très soul. J'ai aussi utilisé tous les aspects de ma voix, le côté cuivré et rauque que les gens entendent dans mes performances lives, mais pas forcément sur mes albums.

Tu es une icône du renforcement du pouvoir des femmes. Qu'est-ce que le pouvoir pour toi ?


Le pouvoir c'est le bonheur, le pouvoir ça veut dire du travail et du sacrifice personnel. Pour moi, c'est donner un bon exemple, et ne pas abuser de son pouvoir ! Vous devez toujours garder l'humilité. J'ai vu comment on peut mener par l'exemple et pas par la peur. Ma visite en Egypte a été une grande inspiration pour moi. Quand le soleil tombait, je n'ai plus vu aucune femme. C'était choquant et fascinant pour moi, parce que c'était si extrème. J'ai vu des milliers d'hommes dans les rues, se socialisant dans les bars,et priant dans les mosquées et pas une femme. Je me suis sentie très fière quand j'ai chanté et que j'ai vu la force que donnait ma musique à ces femmes. Je me souviens avoir été au Japon quand les Destiny's Child ont sorti "Independent Women" et les femmes étaient si fières de dire qu'elle avaient un travail à elles, leurs façons de penser, leurs propres buts. Je me suis sentie si bien, et je me suis rendue compte qu'une de mes responsabilités était d'inspirer les femmes de façon profonde.

Tu es toujours en mouvement. Tu ne te reposes jamais ?

J'ai pris un jour quand je suis allée à Disneyland avec mon neveu, ce qui a été super fun. Je n'avais plus fait ça depuis environ 10 ans. La dernière fois que j'étais dans un parc d'attraction c'était avec les Destiny's Child ! On a fait tous les manèges, certains même deux fois, et c'était la première fois que mon neveu faisait des montagnes russes. Il y avait énormément de monde car c'était Pacques mais tout le monde a été très poli, respectueux et nous ont laissé nous promener et nous amuser. J'avais un chapeau drôle, le plus grand de tous. [rires] C'était censé être un moyen de me camoufler, avec des énormes bords et des oreilles tombantes sur les côtés. A la fin de la visite j'ai réalisé que les gens avaient compris que je faisait de l'auto dérision avec ce chapeau. [rires] C'est un super souvenir pour moi.

C'est le premier album que tu fais sans ton père pour te guider. Quelles nouvelles options se sont ouvertes à toi ?

Ce n'est pas que quelque chose de mal est arrivé entre nous. Ma famille a toujours mon soutien et elle me soutient, mais quand vous travaillez avec les même personnes depuis 15 ans, c'est naturel que vous ayez vos propres idées. Je crois ques les parents préparent leurs enfants pour le moment où ils seront seuls. Aujourd'hui je prends tout ce que mon père et ma mère m'ont appris, et je suis capable de faire les choses à ma manière. Nous étions à un point où nous avions appris énormément l'un de l'autre, et aujourd'hui c'est excitant pour moi de faire ça moi-même et d'embaucher ma propre équipe. J'ai commencé à me manager moi-même.

Ta carrière au cinéma à récemment pris un nouveau tournant. Tu es passée de "Dreamgirls" à "Cadillac Records" à "Obsessed" et maintenant tu travailles avec Clint Eastwood dans un remake de "A Star Is Born"

C'est un rêve devenu réalité. Je suis encore sous le choc rien que de penser que ça va arriver. Clint Eastwood est clairement le meilleur, je suis si honorée et je reste humble. Je n'étais pas pressée de faire un autre film sauf si c'était le bon film. Et je ne voulais même pas toucher à "A Star Is Born" sauf si c'était avec lui. En fait, j'ai appris que le projet était en discussion, et je l'ai un peu revendiqué. Je veux bosser maintenant !



"A Star Is Born" est un choix approprié, car le film parle de l'ascension d'une chanteuse. Quels ont été les jalons de ton ascension ?


Je dirais que quand les Destiny's Child ont travaillé avec Wyclef sur "No No No Part 2" on était si jeunes, fraiches et en extase devant tout, on avait hâte de chanter pour lui. Et gagner notre grammy pour "Say My Name" a été incroyable. Je me souviens quand j'ai entendu la chanson à la radio pour la première fois. Je me suis dit : "Wow...on dirait un classique, quelque chose qui existera pour toujours." Ces mélodies et cette façon, staccato, de chanter a créé un nouveau style, ça a inspiré tout un mouvement dans le R&B. Avoir fait partie de ça a été incroyable.

Après tout ces accomplissements, qu'est-ce que ça fait de partir en solo ?

C'est effrayant et ça donne du pouvoir ! Tout le monde dans le groupe était très nerveux et terrifié de faire des choses chacun de notre côté. Nous nous manquions. C'était dur de prendre nos propres décisions sans avoir quelqu'un pour dire "je suis d'accord" ou "je ne suis pas d'accord". Mais passer par ce stade fait partie de la vie. C'était un très grand pas pour moi, un des nombreux que j'aurais encore à prendre. Je me sens un peu comme ça de nouveau, en ce moment. J'approche les 30 ans, et j'ai enfin pris une pause dans ma vie, que je n'avais jamais eu avant. J'ai pris plus d'un an de pause. J'ai voyagé, j'ai passé du temps avec mon mari, je me suis réveillée dans mon propre lit, j'ai mangé ce que je voulais, je suis allée dans des musées, et vu des pièces de Broadway, j'ai regardé des documentaires et j'ai eu des expériences de la vie. Je n'ai pas vraiment l'occasion de voir des concerts car en général c'est moi qui performe. Alors j'ai vu de nombreux shows, des super groupes, comme Muse et Rage Against The machine, ce qui a aussi inspiré l'album. Il y a beaucoup d'artistes auxquels je n'ai pas été exposée : je suis comme une éponge et j'absorbe tout. Et j'ai appris beaucoup en regardant ces grands performers. Avoir eu du temps de grandir en tant qu'être humain m'a beaucoup inspiré et je peux en retirer beaucoup de choses. Je suis excitée du fait de grandir. Je peux juste m'amuser, et je peux avoir la liberté artistique de faire ce que je veux. Aujourd'hui je sais vraiment qui je suis; et je ne sens pas l'obligation de me ranger dans une catégorie. Je n'ai pas peur de prendre des risques - personne ne peut me définir.



Traduction faite par Malyeh pour QueenBeyonce, merci de créditer en cas de diffusion.


Dernière édition par Kaliya le 11/05/11, 10:53 pm, édité 1 fois

Contenu sponsorisé

BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011) Empty Re: BILLBOARD MAGAZINE (Juin 2011)

Message par Contenu sponsorisé

    Sujets similaires

    -

    La date/heure actuelle est 05/12/19, 04:55 pm